Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De la MEU pour ouvrir le monde ?

"CHANGER LE MONDE" Les Libres Penseurs francophones: CHÔMAGE. LE GRAND MENSONGE!
librepenseur-demosophy.blogspot.com

Remarquable, la vidéo insérée...Il me semble en rapport avec cette vidéo que le moyen de lancer le système du revenu de base (nous reviendrons sur ce concept qui est parfois difficile à appréhender) serait qu'il ne soit payé qu'en monnaie locale et que tout achat fait avec celle-ci soit simplement exempté de TVA. Et bien entendu cette monnaie locale ne serait dépensée que sur la France... Chaque pays ayant la ou les siennes. AVIS ?


  • Ako Zoom.. sur le lien : texte, ce qui est arrivé aux femmes "au foyer" arrive actuellement à nombre d'hommes ... c'est d'autant plus lourd qu'ils ont eux encore plus perdu d'une puissance qu'on leur concédaient, .. une double dévalorisation en acceptant un rôle au "foyer", disons à proximité de leurs enfants.

    .. l'idée générale de la video c'est que les banques à coup d'une économie de prêt se sont accaparées "à distance" et par financement interposé, les entreprises: ce contrôle nécessitant une rentabilité rapide et exclusive en dehors même d'une marge de propriétaire...
    .. l’obsolescence programmée, les machines, + oui, un très bon résumé du système du marché capitaliste.. qui est agrémenté des parties d'habitude laissée de côté.
    Le cycle créé par la monnaie est un accès à des biens par un inter-échange de valeurs: travail = produits divers ou autre travail; ces équivalences créent un moyen certain de bénéficier des efforts des autres, si et seulement si chaque travail est évalué à sa juste valeur d'équivalence, ce qui est loin d'être le cas...
    La contrepartie d'un revenu qui a priori ne correspond pas à un travail, est qu'il correspond à un effort en société: quelle reconnaissance là-dessus: aucune: mais cela peut-être évalué aussi; mais ça nous rajoute un organisme administratif de contrôle etc ... renforcer une bureaucratie ? .. à éviter.
    ...
    Sur une monnaie locale, il s'agit de faire tourner l'économie locale en substituant des acheteurs qui n'existaient pas par la possibilité des rev. de base: le cycle économique est donc maintenu, mais d'où provient donc cette monnaie locale ?
    --> un cercle artificiel bénéfique ?
    ..une mairie distribue un REV B (1000 RB) --> achat produit X [lequel a été fabriqué au coût de 1000€ (salaires/machines.. enfin incluons tout du départ à l'arrivée en rayon+micro-marge éventuelle d'entretien ou d'indexation mondiale)--> 1RB=1€ de fait...--> le RB est passé de la personne qui en a bénéficié à l'entreprise--> reconversion nécessaire pour obtenir des ressources externes:.. celle-ci n'a rien perdu..ok.. --> la mairie a en fait payé l'entreprise, d'où provient cet argent ?
    et dans ce cas, l'usine est aussi le lieu de vente avec une marge minimale; en effet cela détruit la chaine de "glaçage" des vendeurs successifs: une intégration directe et sans vendeur aucun: prix usine !.
    circuit habituel:
    -- > une CmRB (contribution sur la marge/profit du vendeur final (celui qui double les prix de ses achats pro... ) ?
    Supposons cette CmRB à 20%: le vendeur actuel fait un truc direct: le produit usine a couté 1000€, lui avec ses frais de logistique, son salon et son crédit sur sa rés. secondaire, ça lui donne une raison de mettre à 20% sa marge: le produit coûte désormais 1200€ !... on dit retirer la TVA : l'acheteur ne paie alors plus que 1000RB, donc le prix de départ ...car les 200€ restant sont collectés par le vendeur et seront reversés par l'Etat à celui-ci en crédit d'impôt ! ...: est-ce que ce n'est pas aussi créer une sorte de circulation virtuelle d'un argent virtuel car il n'est que le fait de décréter qu'une partie de ce qui est vendu appartient à tous, et doit être redistribué ...?
    Mais ... l'Etat est ruiné malgré les TVA et autres taxes ou le minimum d'impôts, le tout avec cette contradiction de faire tourner des salaires de fonctionnaires: en bref, l'Etat devient gestionnaire de la nation, .. et régule/dérégule les prix par ses variations tout en payant "à perte" ses "employés":
    --> au final: tout ce qui est salaire dans "l'entreprise" de fait "Etat", ne devrait-il pas être traité différemment, notamment en termes de fiscalité: pas d'impôt ni de TVA pour ces fonctionnaires ? mais disons une baisse de leurs salaires de l'ordre de ces 20% encore ...: la collecte de TVA se réduit donc de plus en plus et la simplification entre dans le système.
    ----> ces salaires atypiques sont des RB ajustés aux efforts réels et à) comparaison directe avec les salaires du privé: = égaux au final: sachant qu'il doit y avoir aussi moyen de retrouver sur les revenus privés une partie RB: celle versée par les instances locales:
    ==> est-ce que ce RB ne serait pas un complément permettant une sorte d'obligation de "consommer"/acheter localement et donc de faire bénéficer un éco-système local et de proximité directe:
    cela a pour conséquence de redéfinir les filières car plus cette proximité est grande et plus les capacités de financement avec la monnaie RB devient forte: voire s'étend: une sorte de lessivage d'un système à un autre qui doit avoir des socles bénéfiques; tel notamment cette simplification.

    --> il y a aussi cet autre phénomène intéressant: lorsque des RB sont versés ainsi à une hauteur permettant une vie confortable et sans excès mais de quoi voyager aussi ... (?),
    Ils concourrent à effectuer un changement de société, notamment en remontant les salaires de ceux qui continuent de travailler: ils reçoivent un salaire privé ET un RB (ce salaire privé et lui, d'autant plus baissé pour être en relation équitable et non abusive avec ceux qui sont en travail choisi en entreprise de qualité car les mauvaises n'ont plus lieu d'être, leurs productions /services étant vraiment trop pourris... leurs salariés étaient sous-payés aussi, .. des faillites en chaine et d'assainissement du système: leurs employés obtiennent un RB: qui restent-ils ?
    -- > les plus passionnés: et de fait aussi , ceux qui ont ce RB, se redirigent vers ce qui leur plait dans la vie: un choix de faire...
    --> le RB local additionné des simplifications et de ses conséquences est une solution bénéfique.

    --> Y a t-il création de personnes oisives ? .. tout dépend de ce que les médias diffuseront pour ces personnes: si la vision qu'ils auront du monde est celle d'un luxe inabordable et de la possibilité de faire la fête: .. oui, un temps.. mais ... au contraire, les possibilités ouvertes sont énormes: le tout est d'avoir une ré-évaluation en accord avec les salaires des pays de proximité ( disons de ceux chez qui on importe ou exporte: mais l'ajustement doit se rapprocher d'une diffusion de cette partie d'un éco-système économico-politique: l'exploitation des bas salaires de pays étrangers doit être combattue par l'égalisation des coûts des efforts humains: une partie de ces produits bénéficiant d'acheteurs locaux en RB doit être reversée en exportant au bénéfice des acheteurs locaux étrangers. La monnaie RB est ainsi diffusée ailleurs: un autre circuit se met en place, shuntant la monnaie nationale étrangère et évitant ainsi sa spéculation: une monnaie qui ne sert qu'à acheter (?).
    --> les acheteurs étrangers doivent aussi dépenser en RB pour acheter ces produits: ne serait-ce pas tout simplement la diffusion d'une monnaie éthique universelle (;) MEU ) ?

Commentaires

  • La MEU ?? .. hey ! .. juste intervertir : la MUEe: Monnaie Universelle Ethique .. d'échange ...

Les commentaires sont fermés.