Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • parce que !nous prenons de la force !

    Etonnant ça comme PR parce qu'il a été témoin direct de ce que font des fanatiques religieux, et qu'il indique que des fléaux s'abattent aveuglés par leur enseignement propagande.. vous le croyez haineux ! ??

    La religion est souvent une intolérance vis à vis de celles et de ceux qui ne partagent pas les convictions édictées et dogmatiques..

    Mais au fond si ces personnes religieuses un peu trop zélées (quand elles ne sont pas tout juste folles et névrosées..) pratiquaient réellement et correctement leur religion, avec ce quelles impliquent de bontés et de compassion et de bonne intention vis à vis des "hérétiques", tout se passerait normalement. MAIS ce sont des prétextes de guerre avant tout ! Le rappel de PR est la réalité.

    Vous voulez construire une paix réelle ?

    Il va nous falloir contacter et mettre en relation ces personnes de tout pays qui ont !nos mêmes idées non plus de simples tolérances mais d'éthiques et de fondamentaux décrivant un être humain ayant les mêmes droits en tout lieu de ce globe et ce,

    quelque soit ses convictions religieuses (du moment qu'il accepte qu'un autre puisse croire autrement.)

    Tout autre attitude est celle d'un pauvre enfermé dans son dogmatisme, pauvre en culture, en savoir, riche en ignorance et en règles insensées de conduite. pour la paix, il faudra qu'un système autre de prise de décision se mette en place (il est en cours)..

    D'abord en local et progressivement gagnant des territoires plus grands.

    Mais cela nécessite d’aplanir beaucoup de méfaits notamment ceux des ressources d'un territoires ou ceux des héritages issus de guerres féodales voire d'autres massacres: ces héritiers là doivent être défait de leur propriétés illégales, salies, acquises dans une stratégie néfaste.

    Ces droits naturels peuvent revenir aux quidam que nous sommes , en se mettant d'accord de par le monde sur les modes de décisions collectives, sur ce qui est acquis de ce qui est du bien commun .. etc

    Les choses se mettent en place non par les refoulements et les incompréhensions mais bien par des mots communs et des dialogues construits et posés, cherchant une sortie et non une porte ou une barrière..

    Il faudra plus que de dire "je suis gentil et je te hais !", que "d'être frère" et se tourner le dos...

    Quant à la révolution, elle n'est qu'un cycle de plus qui remet en place des personnes avides et cupides, autant que celles qu'elles auront massacrées.. et c'est un cycle réel et depuis des millénaires: sortir de ce cycles quasi-féodal est un challenge extrêmement difficile, du simple fait qu'une opportunité de se "sauver", de s'enrichir peut avilir le moindre quidam sans conscience de son rôle et de l'importance des ses choix vis à vis de l'ensemble et non seulement de ses petits copains !

    pour y travailler: http://pear.ly/3B6v

    P●sT-DEMocratie www.pearltrees.com

    -->il y a un reel travail de reflexion dans tes paroles, ca me donne espoir.

    --> Tes paroles sont justes et donne de l'espoir (comme le dit). Encore faut-il que le peuple prenne conscience qu'il est plus fort que les dirigeants... Je suis entièrement de ton avis lorsque tu dit que c'est local qu'il faut commencer... Seulement aujourd'hui le village s'appelle FB... Enfin, on peut l'espérer...

    ..Un espoir partagé et je vous remercie de m'indiquer que je suis lisible.

    La conscience des peuples vient à petit pas, elle vient à 100%.. Même en Chine il y a  des grèves et des combats qui se font jour, à découvert..

    Les grosses institutions sont entrain de tabler sur le social plutôt que sur le tout économique (normal, c'est entrain de s'effondrer). Il doit y avoir de nouveaux supports ...

    La force de dirigeants ?

    quelle force ?

    Nous ne sommes pas en dictature: ils n'ont que quelques droits, mais surtout encore celui de décider d'options et d'orientations du pays ... qui influent sur nous. Ils pensent à l'ancienne, en féodaux, en inféodés au système et aux cycles éternels qu'ils veulent faire perdurer. Leur soif: unifier !

    Leur peur: le débordement par la foule.. la révolution... Ils sont allés jusqu'à louer les services d'une police anti-manif' dans les évènements internationaux: les polices nationales sont déjà trop influençables: ils font venir des "étrangers", disons des soldats qui sont censés être indifférents.

    mais c'est déjà aussi peine perdue: !nous sommes dans les mêmes idées d'un pays à un autre...

    faites passer le mot:

    les pseudo-dirigeants ont le pouvoir,

    les peuples ont la puissance !

    laissez tomber ces pouvoirs, vous verrez que doucement !nous mettrons notre puissance à notre service commun, à nos idées, à notre amour de la vie !

    piocher: http://pear.ly/4hY9