Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Anonymous _ explain

  • Simplicité de mots, dialogues

    Aulieu de dénigrer, de rire et de moquer..
    un peu de pause.
    ok M Laurent la Roze qui se sent parasite: écrire c'est un minimum de communication. Parasite en effet, il suffit de dire "moi j'suis pas d'accord" et ça y est le tour est joué pour discréditer ?

    philo ? belle phrase ? Vous savez lire, l'action passera toujours par une réflexion: ou alors vous agissez exactement comme ces criminels (qui ne sont pas "tous" les hommes) sur les dauphins, en ne regardant que votre cause de "parasite" qui ne voit que sa cause égoïste:
    je ne discrédite pas, mais je me méfie de propagandes de "merdes"! qui insinue des généralités alors que ce sont des faits divers (chien à la Réunion): si c'est cela l'info, en effet c'est de l'info parasite, oui.

    il serait intéressant de vérifier les sources de ce genre de truc choquant avant d'en faire un credo: "tous parasites !" - - - c'est comme ça qu'on arrive pas à s'entendre sur une démocratie, au lieu d'être partial, y a de l'incompréhension qui se change en dogmatismes (écolo-religieux- capitaliste-économistes..etc).
    demandez ou proposez des éclaircissements, ce sera plus juste.
    Tout ce qui est pensé par l'homme rend l'environnement plus compréhensible, et ce n'est pas de croire que tout dans la nature est beau, et que ça marche tout seul: la nature détruit autant qu'elle produit, en masse et sans discernement, voire s'auto-détruit: l'homme a sa part, mais la confusion capitaliste actuelle mélange tout cela comme une nouvelle bataille pro-prétexte à des changements de réglementations comme de nouvelles taxes, arrêtez de croire au saints politiques ou même aux leaders écolo- les gourous faut les écouter un peu mais regarder où on met ses pas au lieu de les suivre trop longtemps !

    C'est aux humains de trouver un éco-système qui ré-équilibre la nature, ses habitants, et les humains dans un milieu de co-existence. Oui, la nature se porterait très bien sans nous, et en y regardant de près quelques milliers d'espèces nouvelles et d'autres dizaines de milliers en moins: elle se sera renouvelée, ré-équilibrée autrement - imaginez aussi une Terre désertique d'ailleurs, avec des animaux en sous-sol uniquement (sans aucune intervention humaine pour cela) !

    Le parasitisme de l'homme c'est de laisser des ignorants agir.
    @léopold Tart'... moi je ne sais pas tout, mais si tu as des difficultés à lire il, est encore temps, pose tes interrogations même si tu te sens bête: ce sera plus honnête: et si mes phrases sont trop confuses, c'est aussi que je ne suis pas assez intelligible ni assez expert (aahh les experts du système, quelle belle réputation ! Ces héros contemporains ). Ce n'est pas parce que certains se sentent parasites, et sans mot pour dire ce qu'ils pensent, que tous les autres doivent se taire. Même lorsque les plus grosses des conneries sont populaires.

    Sortez d'abord de vos a-priori et apprenez le dialogue, la délibération au lieu du lynchage, c'est à dire à mesurer et argumenter sur un minimum d'info plutôt que de dénigrer (ce qui est le dernier retranchement des ignorants, hélas).
    Y a un moment ou la connerie doit se taire aussi pour ne pas continuer d'abreuver l'ignorance: sur ce fil: revenir sur l'info principale:
    * les dauphins comme appâts.
    à +
    Cheers

  • mondialisation et autres soucis, solutions

    Cette video est issue de :  https://www.facebook.com/events/450119388341211/?notif_t=plan_user_invited  qui consiste à propager cette video !! .. ;))

    pour un peu de reprise de ce qui s'est déjà fait: où vous trouverez d'autres videos sur les mêmes thèmes et les explications sur la crise et le fléchissement quasi-constant de l'économie...

    c'est donc un buzz ou un essaimage viral ..
    propaganda .. résumé . prise de conscience ...

    juste regarder avec intelligence et y réfléchir ...

    la video http://www.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DTfCgdOfdYKw&h=cAQE0OUeG

  • Anonymes et voisins, vers une personne civile responsable et entière

    • Etre anonyme pourquoi ça ?

      Le terme anonyme dans l'espace public: Nous avons toujours été dénommés anonymes par la presse, les politiques ou tout autre organisme institutionnel: la médiatisation nous fait ponctuels et négligeables. Etre anonyme ne veut pas dire sourd et muet et inactif... Le groupe Anonymous qui est entrain de s'étendre rejoint le sentiment commun des mouvements politiques de transformation sociétale tel l'avorté MoDem en 2007...; C'est une mouvance qui implique chacun dans sa responsabilité locale, et avec la petite influence qu'on nous laisse (oops, choix hyper limité, représentation par des "élus" inconnus ou dogmatiques, démocratie industrielle/financielle..):

      • nous sommes plusieurs millions !
      • Et plusieurs millions d'anonymes agissant pour tous et toutes c'est différent de l'action d'un parti, d'un leader, c'est agir avec son droit naturel et réel.
      • Vous n'agissez plus en tant qu'un-e seul-e mais en tant que plusieurs COMME un-e seul-e.
      • Vos actions dans le cadre d'Anonymous doivent être motivées, modérées, justifiées
      • Car ce que vous faites à travers cet anonymat NOUS concerne TOUS !  ;)
      • Nous avons une confiance mutuelle car vous avez globalement un sentiment d'appartenance à notre humanité commune et respectueuse.

       

      La notion de peuple est ainsi très proche: des gens anonymes caractérisés par leur faculté de se manifester massivement; Le système actuel nous range dans des catégories pour mieux comprendre où va le monde... non ! ... mais comment le système peut-il nous mettre en pièce, morceau à morceau (nous définir) ?:

      • il a besoin de nous figurer comme des rouages (fonctionnalité humaine multiple) dans ce délicat mécanisme du féodalisme capitaliste: notre fonction première est de rentrer dans l'une des machines à disposition (économie-finance-production industrielle basique-..).

      Mais la mouvance Anonymous va plus loin que le peuple car ces anonymes peuvent créer des groupes d'intérêts similaires sans pour autant se connaitre familièrement mais justement pour le bénéfice commun que leurs actions partagées devraient oeuvrer. Cette mouvance augmente notre pouvoir de métamorphose car nous nous basons sur une légitimité profonde et naturelle, nous portons la notion d'être humain personnalisé et autonome, individuel et complètement conscient de son action collective à travers autrui. Il participe et agit dans un domaine de réelle humanité tolérante.

       

      Ce que ne montre pas le système: le dialogue avec des "représentants" d'organismes reconnus, testés, adoubés (y compris syndicats ...) et quelques assoc., mais pour le principe, l'individu est annulé, sauf comme prétexte sécuritaire.

      Nous serions des consommateurs, des travailleurs, des rêveurs, des idéalistes, des marginaux, nous devrions pour être admis dans ce système avoir le nom adéquat que lui nous attribue dans chaque action que nous entreprenons. faire croire que nous ne sommes pas intéressé à modifier notre environnement humain alors que tout nous presse et nous empêche d'avoir ce temps "ludique", généreux et simple d'une entraide possible: mais non, rien de cet espace public n'est accessible sans une quantité de tergiversations, d'influences venue de "là-haut": contrôler que nous ne débordons pas, au point où l'initiative individuelle est presque synonyme de voyou quant elle n'est pas issue d'une déclaration stricte de faire une action stricte...(sécurisation limitative et oubli de la responsabilité individuelle: portez un casque tous les jours alors !).

       

      Nous sommes des éléments fonctionnels du système actuel, et en tant qu'anonymes  nous allons vers sa métamorphose en créant des ponts individuels, originaux, incongrus, expressions de chacun comme il pense le monde. Le système est rassurant et coconesque, aveuglant et méprisant mais il assurait jusque là un échange proche de l'équilibre mental: travail rémunéré, sans forcément d'adhésion en cette action mais salaire en retour: un esclavagisme discret et pantouflard bien agréable à une majorité de personne qui n'a aucun moyen d'agir-après tout cela se conçoit aisément: bien vivre pénard (ah ces générations d'après guerre..). Comme eux-L, nous subissons des guerres, pire, elles nous sont mentales et nous ne pouvons y intervenir dans chacune ! Elles ne nous concernent pas de près, mais nous influencent de loin, nos élus devraient s'en préoccuper, mais nous ne le saurons jamais (la diplomatie actuelle a besoin de discrétion...). Parallèlement, plus d'anonymes exigent plus de transparence sur les systèmes qui les subordonnent encore. C'est en cela que les diplomaties vont devoir s'adapter en informant ouvertement les enjeux et les moyens utilisés: armes de guerre, vous voulez que la France en vendent encore pour assurer quelques milliards qui vont entretenir une armée de plus en plus affaiblie ? (qui nous défend au final ..?).. La voiture cette bonne vache à lait qui a versée ses tentacules partout au point où nos paysages ne ressemblent plus parfois qu'à des routes: un modèle ? Vos cerveaux imaginent autre chose ? La vache ... un aliment ? juste cela ? pas besoin de respect pour la viande ? Des ogm infertiles ? ..etc

      Anonymes et sensibles, nous avons le pouvoir maintenant parce que nous avons l'esprit ouvert pour clôturer la fin très proche de la transition actuelle. On ne se comprend pas ? Allez-y, modifiez donc les termes, mon vocabulaire, ajustons nous, comprenons nous, effacez ma signature !

      C'est un bien faire. Un bénéfice commun.

       

      Nous sommes anonymes par défaut de reconnaissance: nous ne pouvons pas être tous des héros, ni des chanteurs, ni des journaleux, ni des personnages politiques, ni héritiers... etc Nous sommes délibérément exclus comme individus mais reconnus comme contribuables et ressources du système: ces impôts devraient retomber dans une gestion des ressources et des moyens à redistribuer, à mieux faire fonctionner. Mais le système se crée des tours de protection et de maintien de lui-même, de ses propres erreurs: c'est un outil de tradition progressiste (oui, améliorer la productivité bureaucrate ou le bien fondé de suivre la parole d'un seul pour tous (!!!???)..) tout en se justifiant sur des faits historiques (et non sur les faits contemporains: les actions du passé "risqueraient bien de se reproduire"): il ne cherche pas à créer mais à maintenir: il ne peut fondamentalement pas être innovant, ni évolutif.

      La première chose que le système crée c'est la confusion des mots: il les utilise régulièrement pour désigner ce qu'il fait, alors qu'il n'a rien créé dans ce sens: les mots "solidaire, populisme, durable, intérêt général, citoyen, libre..." sont ainsi repris comme des repères du discours mais ils sont bien loin de pouvoir être utilisés ainsi !

       

      Etre anonyme, ce n'est pas un choix, c'est ainsi que nous allons être actifs et acteurs; même pas des manif, même pas des groupes, juste des personnes conscientes d'une nouvelle ère qui démarre en ce moment; encore deux ou 3 pays dont l'économie s'écroule (Espagne, Italie..), quelques indices d'une sécurisation montante (sous prétexte d'extrémisme (voir fn en France(dont le programme pourrait être celui du ps des années 80...)); une surveillance qui voudrait maitriser chacun d'entre-nous... Mais le système ne nous voit pas, il cherche les contrevenants... il ne voit pas les ressources marginales, les élans généreux et surtout ne les comptabilise pas, c'est pourtant aussi grace à ces dons anonymes qu'il se maintient. Nous y vivons, nous en faisons partie, ET nous sommes entrain d'y ajouter nos touches personnelles, nos propres besoins, et notre force.

      ps: anonyme ne signifie pas que nous n'avons pas de nom ! Mais que nous n'avons pas de pouvoir officiel dans le système

       

      Le système n'a peur que de la masse, mais il la contrôle aujourd'hui: le peuple vote, le peuple a voté et il doit se taire: une démocratie (oui le peuple encore: un mot qui n'a jamais désigné chaque individu dans le même élan mais bien une somme gérable par une organisation (hélas oligarchique)).

       

      Soit ! Contrôlons un peu cela, en votant pour "le moins pire", quelle chance ! :(

      Puis lorsque nos élus sont là, allons les voir, allons leur dire les dysfonctionnements, nos désirs de modifier, de faire autrement; ce sont alors des personnes, des anonymes aussi. Ils écoutent, oui, ils savent faire cela, puis ils tentent de trouver cela en traduisant pour que leur parti puisse s'en servir... au nom de nous tous !! Voilà l'exploitation de l'anonyme par la politique, sa justification par quelques cas désastreux (accidents, conducteurs dangereux, produits industriels monopolistes,..)

       

      Nous n'entrons pas dans les grilles, nous ne pouvons être acceptés ?

      Alors nous allons créer des tribus, des "groupes" de bénéfices communs, de ces directions et idéaux qui sont possibles. Ce n'est pas hors système, c'est une modif. directe, absurde et sans raison pour lui: les oligarchies contrôlent nos déplacements, passons "à travers"...

      Oui, tout cela est bien loin de se dire: de quoi je vais me nourrir demain (oops de quoi vais-je mourir demain ? ;) ) -?-

      Mais la "nourriture" est entrain de se pourrir, la Terre est obèse et

       

      ..enfin vous en avez entendu parler. Nous allons dans un sens commun partagé parce que nous nous reconnaissons autrement qu'entre héros mais bien comme des humains qui agissent ensemble; sans un leader nous prenant comme du grain, mais que chacun-e soit capable d'oeuvrer dans le sens d'une société d'efforts mutuels et de partage de nos expressions. Nous sommes.

              Parce que l'avenir sera fait de personnes responsables et généreuses .. Que la liberté sociale ne voudra jamais dire libre de tout faire, mais respectueux des expressions des autres dans une limite choisie et éthique, celle d'un droit naturel à vivre ensemble et pour tous avec toutes nos expressions personnelles !

       

      Bien à Vous !

      Santé !

       

      AkoZ_LP_anonymous

      PS: vous êtes libres et invités à modifier ce texte au point où chacun-E puisse l'interpréter au plus près de son sens simple et dynamique. La polémique est insidieuse, les arguments sont toujours subjectifs, ..bla; ...ajustez vous-mêmes pour que tout le monde comprenne ;)

    •  30 juin 2011, 13:14

  • liens divers .. reports

    Anonymous et autres similaires ?

    Petit répertoire des groupes et sites à vocation similaire:

    Anonymous, Wikileaks, OperationPayback : 

     

    Mouvances et démocrates divers:

    à compléter ... ;)

    vrac à reclasser ...

    http://acseipica.blogspot.com/

    et comme on n'a que des problèmes de partage dans cette foutue omc je propose qu'on se réunisse déjà dans ses deux pages là pour commencer...mais j'en ai une bonne centaine dans le monde intéressante...ya de quoi faire ... https://www.facebook.com/Association.Collectes.Partages

    enfin on pourrait se réunir sur cette page aussi qui est l'interconnexion de trois réseaux déjà https://www.facebook.com/pages/Partageons-le-savoir-et-les-peuples-vaincront/103478383044151 et comme le savoir des problèmes est la source pour faire connaitre vos problèmes je peux y faire passer vos informations et demander aux administrateurs d'échanger avec vous

     

    Beaucoup de l'avenir que l'on souhaite trouve pas mal de ses racines dans ce principe de revenu de base/de vie. Pas n'importe comment , mais le lien suivant est assez complet.

    http://a52.video2.blip.tv/9220006952216/Villagealternactif-le_revenu_de_base_512kb305.mp4?bri=47.4&b 

    .une chose les réunit et ils parlent pour tout le monde l'atmosphère https://www.facebook.com/group.php?gid=113172865363140

    http://www.archive.org

    http://democracynow.org

    http://www.opendemocracy.net/

    http://personaldemocracy.com/